Prêt Relais: Une solution de financement atypique

Le marché de l’immobilier demeure atone, de nombreux mois peuvent donc s’écouler entre la mise sur le marché d’un bien et sa vente. Si les régions françaises ne sont pas toutes logées à la même enseigne, globalement c’est une réalité pour beaucoup de français. Pour ceux qui ont trouvé la « perle rare », le bien de leurs rêves mais qui sont dans l’attente d’une rentrée d’argent liée à la vente d’un bien immobilier, alors le Prêt Relais est une solution à ne pas négliger.

Les critères d’éligibilité au Prêt Relais

Ce prêt est réservé aux investisseurs qui ont mis en vente un bien immobilier. Cela concerne en premier lieu les vendeurs qui ont signé un compromis de vente. En effet, le compromis établi une promesse de vente. Il y a un laps de temps minimum de trois mois entre la signature du compromis et la vente définitive. Dans le cas où un compromis a été signé, la banque est alors rassurée pour accorder un prêt Relais. C’est encore plus le cas si les clauses suspensives du compromis ont été levées.

Néanmoins, il est possible d’accéder au Prêt Relais sans détenir un compromis de vente de vente. La banque va alors étudier le risque que le bien ne se vende pas. Si il se vend, à quel prix? Cela dépend en majorité de la situation géographique du bien.

Enfin, comme pour tous financement, les futurs acquéreurs doivent justifier de leur capacité d’endettement.

Le Prêt Relais: Une avance en capital sur une courte durée

Ce qui caractérise le financement immobilier atypique , c’est avant tout la durée d’emprunt. Il est octroyé sur une période de maximum deux ans. C’est réellement une avance de trésorerie puisque la vente du bien qui permettra de solder l’emprunt, doit intervenir sous un délais maximum de deux ans. En cas de vente avant l’échéance, le capital sera remboursé sans indemnités de remboursement par anticipation.

Le montant financé par le biais d’un prêt relais n’excède jamais 80% du prix de vente du bien. En effet, la banque doit se prémunir, rares sont les biens qui se vendent au prix affiché.

Les différents types de Prêt Relais

Le prêt relais sec permet à l’emprunteur de rembourser uniquement des intérêts pendant la durée du prêt. Ce qui signifie que le montant total du capital emprunté sera remboursé à la fin du prêt relais, lors de la vente du bien immobilier. Cette solution limite la charge financière mensuelle puisque la mensualité est uniquement composée des intérêts d’emprunt et de la cotisation d’Assurance Emprunteur.

Le prêt Relais adossé est comme son nom l’indique, associé à un autre financement qui s’échelonne sur plusieurs années. En effet, si le prix de la nouvelle acquisition est supérieure à la valeur du bien en vente alors il est nécessaire de financer la différence par un crédit immobilier classique. Le prêt relais adossé permet de lisser la mensualité des deux financement (prêt relais et prêt classique).

En conclusion, le prêt relais est une solution pour de nombreux investisseurs. Ce financement permet d’attendre de vendre au bon prix malgré les difficultés qu l’on peut rencontrer sur le marché immobilier. Il est cependant indispensable d’éviter d’attendre trop longtemps pour vendre, au risque d’être dans l’obligation de brader le bien immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *