Profitez de l’éco-PTZ en 2017 !

Si vous comptez procéder à des travaux de rénovation énergétique sur votre logement, sachez qu’il est encore temps de demander un éco-PTZ pour les financer. Vous pouvez encore solliciter cette aide à la rénovation énergétique jusqu’en 2018. Mieux, vous avez la possibilité de demander un second prêt au cas où vous avez déjà souscrit à un éco-PTZ auparavant. Coup de projecteur sur l’Eco-PTZ.

Qu’est-ce que l’Eco-PTZ ?

L’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro est une mesure instaurée par la loi des finances en 2009 référent à son article 99. Il vous autorise à emprunter de l’argent auprès d’une banque pour financer vos travaux de rénovation dans le but de rendre votre logement moins vorace en énergie.

La particularité de ce prêt est qu’aucun taux d’intérêt n’est appliqué, d’où son appellation « prêt à taux zéro ». Par ailleurs, aucune condition de ressource n’est définie pour l’obtention de cette avance de fonds.

L’Eco-PTZ encore possible jusqu’en 2018

Si vous vous rendez compte que votre logement n’est pas très économique en matière d’énergie, vous pouvez encore demander l’octroi de ce type de prêt auprès d’un établissement financier de votre choix. Pour information, l’éco-PTZ a été reconduit par l’article 108 de la loi des finances 2016 jusqu’en fin décembre 2018.

Si vous n’avez pas encore souscrit à un emprunt à taux zéro auparavant, il est donc encore possible d’en faire la demande. Néanmoins, depuis le 1er juillet 2016, un propriétaire ou un bailleur peut demander l’octroi d’un 2e éco-PTZ s’ils en ressentent le besoin en terme d’amélioration pour l’habitat, à condition que le montant total des deux prêts ne dépasse pas 30.000 €.

Qui peut bénéficier d’un Eco-PTZ ?

L’éco-PTZ peut être demandé pour des travaux sur un logement existant et qui a été construit avant le 1er janvier 1990. Le logement doit en outre être occupé à titre de résidence principale.

Les propriétaires occupants et les bailleurs, notamment des personnes physiques, peuvent bénéficier de l’éco-PTZ. Il en est de même pour les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés. Cependant, au moins un des associés doit être une personne physique.

L’Eco-PTZ, pour quels travaux ?

L’éco-PTZ est attribué en vue de financer des travaux de rénovation énergétique sur un logement ancien. Ce sont donc essentiellement des interventions cohérentes visant à améliorer la performance énergétique de votre maison.

Entre autres travaux, citons par exemple l’amélioration de l’isolation thermique des toitures, des murs donnant sur l’extérieur, des fenêtres et des portes. Le remplacement ou la rénovation du système de chauffage par un dispositif utilisant une source d’énergie renouvelable fait aussi partie des travaux pour lesquels il est possible de demander un prêt à taux zéro.

Cumulez votre Eco-PTZ avec le CITE

Une autre bonne nouvelle : sachez que l’éco-PTZ, en plus de pouvoir être cumulé avec un premier éco-PTZ, ne vous empêche pas de demander un CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Le CITE, une aide à la rénovation énergétique comme l’éco-PTZ est en effet maintenu jusqu’au 31 décembre 2017, prorogé par le PLF 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *