Mon rendez-vous avec mon courtier en crédit immobilier

Les étapes du rendez-vous avec un courtier pour obtenir un crédit immobilier sont très importantes ! Elles sont indispensables pour connaître le processus d’instruction d’un dossier de demande de crédit immobilier ou d’un prêt de restructuration de crédit. A la fin du rendez-vous le courtier en crédit ou rachat de crédits doit être en mesure de pouvoir proposer le dossier du/des emprunteur(s) aux plus grands établissement bancaires du marché.

Le coût de l’opération

Première étape indispensable, calculer le coût de l’opération. En plus de l’acquisition elle même, il faut rajouter les frais annexes, c’est à dire : notaire, garantie hypothécaire ou caution, commission d’agence immobilière, ou encore travaux et achats annexes, etc. Qui peuvent avoir rapidement de fortes répercutions, et venir compliquer le montage du dossier de crédit immobilier.

C’est pour cela qu’il interroger sur tous les points le(s) client(s) lorsqu’il est question d’étudier ses possibilités en terme de capacité d’emprunt tout en ayant une mensualité adaptée pour la bonne tenue du budget. Pour cela, le courtier en crédit immobilier faire remplir une fiche de synthèse et d’informations aux emprunteurs. Elle permet une première faisabilité  du dossier client(s) en faisant une simulation.

L’apport personnel du/des souscripteur

La deuxième lors du rendez vous avec un courtier en prêt immobilier intermédiaire en opérations de banque et services de paiement est de connaître la part de l’apport personnel des emprunteurs. L’apport personnel  est la somme dont dispose les acquéreurs pour une financer une fraction d’une acquisition réalisée à crédit. Cet apport personnel poeut avoir différentes formes :

  • Les économies engendrées (épargne, dons de famille, travail, etc)
  • Les prêts familiaux sans intérêt
  • Les prêts aidés ou réglementés (prêt à taux zéro, 1% logement, PEL, CEL, etc)
  • La somme perçue au moment de la revente d’un bien immobilier ou de toute autre nature.

Cet apport personnel à une grande importance pour les banques, afin de pouvoir fixer quel sera le taux d’intérêt débiteur fixe qui pourra être proposé. Tout simplement du fait qui leur sera moins risqué de financer soixante pour cent à quatre vingt pour cent de l’opération immobilière que cent pour cent. Les banques considèrent qu’un client devient un interlocuteur sérieux à partir du moment où il y a au moins dix pour cent d’apport personnel lors d’une demande de financement d’emprunt immobilier.

Nota :

Les banques ne refuseront pas un crédit immobilier à un ou des particuliers du simple fait qu’ils n’aient pas d’apport personne. Elle peuvent même financer jusqu’à cent dix pour cent  de financement sur certains dossiers, c’est à dire que le montant du crédit immobilier correspondra au montant de l’acquisition et aussi des frais annexes (notaires, frais d’agences, honoraires du courtier, etc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *